Amour Cours Toujours

J’ai couru de Metz à Lille pour te violer, mais
tu fais ton chochotte tout l’ temps, donne-moi ton corps ou
j’vais m’ taper tout c’ qui passera pour m’ fair’ les nerfs et
tu r’ gretteras encore de pas t’être laissé faire !! Donc
couches-toi là : t’as qu’à fermer tes yeux très fort or
pour plus m’ voir je peux te prendre par derrière. Ni
Jesus ni Marie ne pourront m’arrêter, car :
j’ai l’amour qui pousse comme
une grosse bombe puisque
tu veux pas de moi lorsque
j’ai un peu bu trop quand
tu parles à quelqu’ un que
je ne connais pas.
… Plus sur » Amour Cours Toujours

Vivre

Nous n’avons pu résoudre les tic-tac endormis,
prêts à en découdre au moindre incendie.

Les forêts plantureuses de ton Amazonie
sont les femmes vertueuses de tes non-dits brûlés.
… Plus sur » Vivre