L’enterrement de personne

  Textes divers  

Frères,

nous sommes ici présents pour célébrer Personne.

Personne était votre ami, votre compagnon, votre frère, votre père, votre mari, votre collègue, et sa disparition n’est autre qu’ une transformation.

Comme dans Goldorak. Ou les Barbapapas.

Personne était quelqu’un, discret, aiguisé comme une lame que le silex aurait fait disparaître, l’ amant parfait,
le père débonnaire que jamais ses enfants n’ auront vu, l’ ami fidèle, toujours au rendez-vous de nulle part.

La disparition de Personne laisse les choses en l’état, comme il les avait trouvées.

De la poussière il est né, et poussière il retourne.
Immense est le royaume des cieux, Personne ne sera pas seul, surtout si il éternue après incinération.

Il aimait surprendre et lors des fêtes, Personne venait en Personne, son déguisement préféré, et si il s’était déguisé en quelqu’ un, le camouflage aurait été efficace, mais non, il n’avait pas d’imagination.

Quand Personne se reproduisait, sa femme restait légère.
Quand il buvait, ça faisait une flaque.
Quand il lisait, les pages du livre ne bougeaient pas.
Quand il se promenait : nulle trace sur le sol.

Mais : pourquoi sommes nous tous là?
Vu que Personne n’est là.