Manif contre la mort

  Textes divers  

A bas la mort ! A bas la mort!

Mort!

Tu te crois tout permis avec tes airs funestes, ton odeur de sapin, tes amphores solennelles?
Tu crois que ça m’amuse de savoir que j’aurai des vers dans le nez une fois dans la bière?
Tu crois que ça me fait rire de savoir que je ne sais pas ce qui m’attend?
Si quelque chose m’attend… à part devenir vachement nombreuse si, une fois incinérée, je tousse?

Tu crois que ça me fait rire de disperser mes molécules dans l’air, comme ça?!?
Alors que la Vie a mis des milliards d’années pour me construire, pour arriver jusqu’à moi!
Elle a ramé à faire des formes avec ce qu’ elle avait sous la main, et toi, tu gâches tout!

Madame sort le grand jeu : enlèvement, sans discussion possible! Bravo!!

Et à quoi ça sert de créer un « moi » si c’est pour le dégager des autres!
A quoi ça sert de s’attacher à ces autres , si Madame les gomme!

Les autres, quand je les regarde, j’ai peur :
 » voilà de futurs morts, restons à distance, on ne sait jamais …c’est contagieux,
ça s’en va par grappe et c’est moins drôle que les vendanges!

Mort!

Tu prends toute ma place!

Juste une bonne chose : c’est kif-kif pour tous!
Alors, là, je dis bravo: plus de lutte des classes!
Politiquement correct!
En première comme la seconde direction le royaume du néant, à la basilique du rien, la nébuleuse de l’infini! En avant pour le grand huit!
Bref: le mystère….

Alors, Mort, négocions:

puisque je n’ai pas le choix de « quand », au moins, fais moi le plaisir de me faucher rapide!
J’ai pas envie de mettre des lustres à dire adieu à mes proches.
J’ai toujours détesté les quais de gare…