Pour toujours rester en vie

  Poésies  

Dans cette cruelle et blanche solitude,
La certitude de finir un jour,
Alors, comme une liane inespérée,
La page se tend, je la saisis, elle me saisit.

Même étant femme, je ne me ferai pas croire que dans un enfant je puisse perdurer.
Pourquoi ferai-je naître un enfant dans ce monde ?
Celui-là exactement, ce monde où il mourra lui-même …