Tu es randonneur

  Chansons  

Tes yeux sont pris en otage
des vieux jours,
des orages.
Même dans l’intime le plus nocif,
ton violon d’Ingres
est de briser tous les récifs.

Brise! Brise!

Attache ta ceinture,
cache la fissure,
arrache ton coeur en guerre,
marche les pieds sur terre,
détache la poupée de cire,
lâche la ligne de mire.

Et marche.

Tu es randonneur autour de l’équateur,
tu es le danseur sur l’arc-en-ciel en fleurs.

Des millions de kilomètres,
des litres de sueur.
Au beau fixe le baromètre,
remettre la montre à l’heure.
Et sur la touche, les acteurs,
les tueurs d’avant…
Dans la bouche plus que du beurre.
Plus besoin de serrer les dents.

Bricole un oiseau de fer,
vole au dessus des mers,
colle des plumes à tes fers.
Console l’enfant de ta mère.

Et vole.

Tu es randonneur autour de l’équateur,
tu es le danseur sur l’arc-en-ciel en fleurs.