Vivre

  Chansons  

Nous n’avons pu résoudre les tic-tac endormis,
prêts à en découdre au moindre incendie.

Les forêts plantureuses de ton Amazonie
sont les femmes vertueuses de tes non-dits brûlés.

Qu’en est-il des sous-marins sous la crique?
Quel est ce grand cirque?
Ce faux air d’opéra où le texte flanche d’être sous le reste?

J’ai rêvé de réverbères allumés au milieu de tes nulles parts,
d’écho sous les roches,
de sourires esquissés sous le masque.

J’espère….toi…autrement….

Et là,
sur les grands chemins,
par delà les toits,
nous irons,
joyeux et complices,
vivre comme doivent vivre
ceux qui désirent respirer un autre air
que celui dessiné.