Les chemins de l’encre cherchent vos visages,
temps de mon corps.
Loin de vous:
mon corps trop ouvert.